UN WEEK-END AVEC LAZARE # EPISODE 2

Depuis le mois de mars, les colocations Lazare sont invitées à imaginer et vivre un week-end ex-tra-ordinaire dans le cadre d’un concours interne récompensant la plus belle des initiatives régionales. Deuxième étape de ce tour de France avec le récit de deux journées pas comme les autres du côté de Lille…

« Bienvenue chez les chtis ! » C’était en somme le thème choisi par les résidentes de la maison lilloise de Lazare pour vivre, en colocation, un « week-end d’appartement » à la fois fraternel et original, C’était aussi une manière d’accueillir les nouvelles arrivantes : Camille, 18 ans, qui a connu la galère, et Solène, jeune professionnelle.

Pour cela, samedi soir, direction le restaurant ! Mais pas n’importe lequel : un estaminet, où l’on déguste des plats typiques du Nord. Camille, la Picarde, a tenté le fameux « welsh ». Régine, quant à elle, a craqué sur les moules au maroilles. Quel que soit le plat, tout le monde y a trouvé son compte et personne ne s’est plaint d’avoir encore faim en sortant…

En guise de digestif ? Un théâtre, avec une pièce comique donnée dans une petite salle du centre-ville. Et la chance d’être au premier rang, au plus près des acteurs, en plus de pouvoir saluer ces derniers à la fin de la représentation. Après délibération du jury, la note tombe : 7 sur 10 pour cette pièce que toutes ont beaucoup appréciée. Au point de retrouver l’appétit et de finir la soirée autour d’un « merveilleux », dessert là encore typique de la région… !

Le lendemain, c’était table ouverte à la maison. Une quinzaine de personnes ont répondu à l’invitation pour fêter l’arrivée de Solène et Camille. En plus de vivre un moment convivial en forme de bienvenue aux nouvelles colocataires, ce fut l’occasion d’ouvrir grand les portes de Lazare à Lille et d’en partager l’esprit avec tous les présents.

De la chaleur, du rire et du maroilles… tous les ingrédients étaient donc réunis pour un week-end couleur locale, façon Lazare ! Et si d’aventure nos lilloises ne remportaient pas le premier prix du concours – un restaurant offert à tous les colocataires victorieux –, pas de regret : elles connaissent désormais le chemin de l’estaminet…